Le Mondial : vu du Rwanda

Nous sommes à Gisenyi, ville frontalière faisant face à sa jumelle Goma (en RDC). Dans cette petite ville du Rwanda, la carte des fans du Mondial varie en fonction des communautés qui y vivent.
Beaucoup de Congolais de RDC travaillant à Goma préfèrent vivre à Gisenyi, notamment pour l’accès à de meilleures infrastructures en termes de logement, d’énergie et pour la sécurité. Plaque tournante du commerce transfrontalier, la ville fait converger également de nombreux voyageurs en provenance d’Afrique de l’Est. Une mosaïque aux goûts footballistiques divergents.

Les Congolais : partagés entre Belges et Français

La communauté congolaise présente à Gisenyi est assez importante. Pour la plupart originaires de Kinshasa, les #Congolais que j’ai interrogé balancent leurs préférences entre la Belgique et la France. La Belgique est leur préférée pour trois raisons :

– Trois joueurs d’origine congolaise, Michy Batshuayi, Christian Benteke et Romelu Lukaku, font partie du 23 de départ des Diables rouges et constitueront son dispositif offensif.

– Elle se retrouve dans le même pool que les Aigles de Carthage de la Tunisie, celle qui nous a damé le pion aux éliminatoires. Or beaucoup de Congolais ont mal digéré la défaite 2-1 à l’aller : il aurait été entachée de favoritisme du point de vue arbitrage

– Et enfin, cette relation quasi-paternelle entre Belges (anciens colons) et Congolais qui les appellent « oncles » ou Noko en lingala, l’une des principales langues du pays.

La France

Si les relations franco-congolaises ne sont pas très prononcées dans la tradition historique, la présence de trois Congolais d’origine pourrait offrir un capital sympathie à l’équipe de France. Steve Mandanda, Presnel Kimpembe et Steven Nzonzi sont ceux qui feront briller la fibre patriotique de la RDC, rappellant que ces joueurs auraient pu être des léopards.

Et les Rwandais ?

Passé sous le giron anglophone depuis son intégration au Commonwealth, le Rwanda est un mélange de contraste. Il y a d’une part l’ancienne génération, qui a vécu la colonisation belge (donc francophone). Pour la nouvelle génération de jeunes, d’autre part, le français n’est qu’un souvenir d’une époque lointaine, et la langue de Shakespeare est plus simple.

Du coup, la première ligue anglaise est le championnat européen le plus populaire parmi ceux retransmis ici sur le câble. Une popularité impliquant le soutien d’une grande partie des jeunes à l’Angleterre. Cependant, l’influence de la RDC voisine, où la Liga espagnole règne en maître, est forte. Cela pourrait faire pencher la balance pour les joueurs qui en sont les porte-étendards : Messi avec l’Argentine et Cristiano Ronaldo pour le Portugal.

Russia 2018 : Spain Vs PortugalLe choc Espagne – Portugal du 15 juin est donc une rencontre attendue de pied ferme ici, par les supporters du Real Madrid qui espèrent des meilleures performances de Cristiano Ronaldo pour lui baliser la voie, au Ballon d’or UEFA et pourquoi à celui de FIFA Best Player (qu’il n’a jamais remporté) et ceux du Barça, qui souhaitent le contraire. Le 15 juin 2018, les supporters de Barcelone et du Réal Madrid chercheront à régler leurs comptes après le troisième sacre de la Maison Blanche en Ligue des champions.

The following two tabs change content below.
tresor
Je me nomme Trésor Dieudonné KALONJI BILOLO. J’exerce ma principale activité professionnelle dans le numérique et de recherche dans la Cybercriminalité . Autodidacte de formation, j'ai publié plusieurs ouvrages sur le sujet. Je suis également co-fondateur de la Digital Technology Solutions, le premier studio de développement de jeux vidéo en Afrique francophone au sud du sahara. Bref voila ce qui résume en peu de mots ma personne.

Une réflexion sur “Le Mondial : vu du Rwanda

  1. Bon billet dont les infos font voir qu’en Afrique, il y a beaucoup de ressemblances.
    J’aurais bien aimé voir si le réchauffement des relations avec la France au point où un Rwandaise sera à la tête de l’OIF a aussi changé quelque chose autour du soutien des Rwandais à l’équipe de France…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*