France – Belgique ou duel du Pool Malebo ?

Le premier match des demi-finales de la coupe du Monde Russie 2018 mettra aux prises la France à la Belgique. Si la première, malgré sa jeune équipe, est une habituée de ce niveau de la compétition, pour les Belges ça sera une première expérience…pour les africains aussi.

Un derby afro-européen
Si Français et Belges de souche ne décèlent rien de particulier dans ce match, il revêt beaucoup plus de sens à 11.000 kilomètres de là. La France a la particularité d’être un creuset de plusieurs joueurs d’origine africaine : congolais, angolais, camerounais, sénégalais. Les diables rouges de Belgique, eux, ont un ADN africain unique : celui de la RDC. Quoi de plus normal, donc, après le départ des 5 équipes représentant le continent, que les espoirs congolais se soient rapportés sur les « NOKO », ou oncles (l’expression en lingala par laquelle l’on désigne les anciens colons Belges) ? C’est cette identité doublée du passé colonial qui fait de ce match un derby, comme celui du pool Malebo qui, historiquement, oppose les Léopards de la République du Congo aux diables rouges du Congo Brazzaville.

Vous avez dit diables rouges ?

Pourtant, les Belges portent le même nom que l’équipe nationale du Congo Brazzaville, un élément qui aurait pu faire pencher le capital sympathie des Brazzavillois en leur faveur. Le hic, pourtant, c’est que les noirs jouant pour ces Diables rouges européens sont de la RDC voisine. Et cela reporte automatiquement le soutien des Congolais de l’autre rive vers la France, ancienne puissance coloniale elle aussi.
Au-delà de ce derby, en RDC, les performances de la Belgique sont assimilées à l’apport de sa diaspora footballistique. Pour les habitants de Kinshasa, ce ne sont pas les Belges qui jouent, mais le mix entre Belges et Congolais contre la France, qui constitue le reste des talents du continent. Une éventuel victoire consacrerait l’excellence de ces talents auxquels personne n’aura prêté attention jusqu’ici : Romelu Lukaku, Youri Tielmans, Boyata, Kompany, Batshuayi.

Et si c’était la France ?

Une victoire française bien que pouvant être vécue comme une humiliation vis-à-vis des voisins Brazzavillois ne serait pas une déroute pour autant. Le oueur du PSG Kimpembe n’a jamais renié sa congolité et l’assume malgré son passeport français. Steve Nzonzi et Madanda nous rappellent aussi que les nôtres ont su percer parmi les Bleus. Quelle que ce soit l’issue du match de ce soir, la RDC verra ses fils en finale d’une coupe du monde.

The following two tabs change content below.
tresor
Je me nomme Trésor Dieudonné KALONJI BILOLO. J’exerce ma principale activité professionnelle dans le numérique et de recherche dans la Cybercriminalité . Autodidacte de formation, j'ai publié plusieurs ouvrages sur le sujet. Je suis également co-fondateur de la Digital Technology Solutions, le premier studio de développement de jeux vidéo en Afrique francophone au sud du sahara. Bref voila ce qui résume en peu de mots ma personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*